26/09/2012

Les années de lait

L'auteure nous livre ses récits d'allaitement, de sa fille et de son fils.  Sa fille de 8 ans tète toujours, de temps en temps, et son fils de 4 ans tète encore tous les jours.

Elle explique comment, petit à petit, on passe d'un allaitement de nourrisson au bébé puis au bambin et à l'enfant. En fait, cela se fait "tout seul".  Comme moi, elle ne s'est pas dit "Ce bébé-là, je vais l'allaiter jusqu'à 2 ans".  On débute l'allaitement, et quand tout va bien et que l'on est dans de bonnes conditions pour continuer, on prolonge ... et on ne sait pas quand cela va se terminer.

Ma Poussinette a 1 an et 8 mois et tète toujours (beaucoup).


Les années de lait.JPG


Ci-dessous, quelques extraits du livre qui m'ont plu:


"On est généralement choqué, ou tout le moins interpellé, par un allaitement qui dure plus longtemps que ce qu'on a fait soi-même".  Pour ma part, c'est vrai.  Avant d'allaiter Lapinet, j'étais mal à l'aise si je voyais une maman allaiter un "grand bébé".  Maintenant, je trouve cela normal.


"La raison principale des si nombreux échecs d'allaitement dans notre pays est simple: l'allaitement, comme beaucoup d'activités humaines, est un art d'imitation qui nécessite d'avoir sour les yeux des modèles à imiter."  Oh que oui!  Comme j'aime quand les mamans me demandent comment faire et repartent rassurées de voir que moi aussi j'ai eu des doutes et que je m'en suis sortie.


"C'est un ensemble: être allaité, materné, porté, aimé, consolé et ce, de façon continue dans les premiers temps, qui permet un épanouissement heureux du bébé". Evidemment, mais si on fait "autrement", l'enfant peut être tout aussi épanouis.  Je pense que chaque maman fait "comme elle peut en fonction de son emploi du temps".

07:05 Écrit par Stef dans Lecture - musique | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je ne connaissais pas ce livre mais je connaissais les mouvements anglosaxons pour l'allaitement prolongé...
j'ai allaité mon petit loup jusqu'à 2 ans et il s'est arrêté de lui même...ouf car c'est vrai que j'aurais eu du mal à imaginer la suite ;D (c'était une vraie brute ;) au sein...)
bonne journée
nath

Écrit par : nathcoud | 12/10/2012

J'ai allaité ma fille aînée jusqu'à 6 ans. aujourd'hui, elle est une adolescente de son temps, avec beaucoup de problèmes. je n'arrive pas à parler de cette période avec elle, pour savoir si elle en garde une culpabilité, et si cela joue sur les problèmes que nous avons aujourd'hui. elle me rejette de manière violente. Pour autant je regrette rien. je suis sûre que nos problèmes viennent d'ailleurs. Je crois que de manière générale, elle a mal d'avoir été abandonnée par son père et pas assez de confiance en elle pour assumer une mère différente.
Pour ma deuxième fille, née de mon conjoint actuel, j'ai allaité un an. elle a dix ans, et va merveilleusement bien.
si j'avais eu un troisième enfant, je n'aurai pas hésité à choisir un allaitement long, car je suis maintenant à l'aise avec les questions d'autorité dans une famille. La mise en place de l'allaitement a été difficile dans les deux cas, mais une fois l'allure de croisière trouvée(un mois, quand même, et la deuxième fois à été aussi compliquée que la première), c'était tout simplement bien......

Écrit par : Tomyam | 09/11/2012

Les commentaires sont fermés.