14/01/2013

Amygdales, végétations, drains

Ca ne fonctionne pas bien du côté ORL pour mon grand garçon!


J'ai pourtant tout essayé pour le soigner: ostéopathie, homéopatie, exercices respiratoires, huiles essentielles, etc...  Il a bien fallu que je me rende à l'évidence: mon Lapinet n'entend presque plus de l'oreille droite, fait des apnées pendant son sommeil, ronfle beaucoup, dort énormément (sans être vraiment en forme), fait des rhumes toutes les 2 semaines et rien ne sort de son nez quand il se mouche (ou quand j'utilise le mouche-bébé parce que je pensais qu'il ne savait pas souffler par le nez).

Son nez et ses oreilles ne vont pas bien.  Il faut intervenir.

Reste à savoir si on enlève les amygdales ou pas.  Mon côté "peu interventionniste" me dit qu'il faut les laisser, puisqu'il n'a jamais eu d'angine.  Que les amygdales, si on en a, c'est qu'elles servent à quelque chose.  Le médecin me dit qu'il n'est pas obligé de les enlever, mais qu'à partir de 3 ans, elles ne servent plus à rien.  Et puis, il ne ronflera plus et fera moins d'apnées une fois enlevées.  J'acquiesse, mais sans applaudir des deux mains.

Ne vous inquiétez pas disait le médecin, à cet âge-là, cette opération, c'est rien du tout.

------------------

On arrive à l'hôpital un jeudi matin à 6h45.  Les enfants passent par ordre d'âge: les plus jeunes en premier.  Un autre enfant (bébé encore) est là avant nous.  Tout va bien.

Mon Lapinet quitte la chambre à 8h et y revient à 10h.  Tout s'est bien passé, les amygdales avaient la taille d'une prune, c'est gros pour son âge.

Dans un premier temps, il dort.  Puis se réveille et ne se plaint de rien (il a une perfusion contenant un anti-douleur).  Après quelques heures, il peut manger de la glace ou de la crème et boire de l'eau sucrée.  Il ne veut rien.  Rien de toute la journée.  L'infirmière me dit qu'il pourra quitter l'hôpital quand il aura bu 1/2 verre d'eau.

Galère.

Il ne veut rien boire mon Lapinet.  On négocie et il accepte de boire si on lui donne l'eau à la petite cuillère.  Il parle peu.

30 minutes plus tard, le verre est vide, on peut partir.  Il est 19h.

Rentrés à la maison, mon Lapinet rejoint son lit.  Il n'a pas mal et ne veut pas d'anti-douleurs.  Il dort mal, se réveille souvent, crie, pleure, rien ne le calme.  Il ne parle pas.

Le lendemain matin, toujours pas un mot ... mais des pleurs.  Il ne veut rien manger ni boire.  Ok, on n'insiste pas.

Au bout de 3 jours, on insiste pour qu'il mange tout de même quelque chose.  Il a devant lui tout l'éventail de ce qu'un petit garçon peut rêver: crèmes, yaourts, mousses, glaces, potage, purée, pâtes, etc...  mais rien n'y fait, il ne veut pas manger.  Il accepte de boire un peu d'eau.  De plus, on a un "nouveau" Lapinet: hypersensible à tout ce qu'on lui dit.  Il pleure à la moindre contrariété.

Le 4ème jour, mon Lapinet est très faible, ne parle pas, ne mange pas, boit un peu d'eau, reste assis sur une chaise sans bouger.  Et s'il avait une infection???

Je consulte le médecin de garde: tout va bien.  Pas de souci s'il ne veut pas manger, mais il doit boire du SUCRE!  Sinon, il va s'affaiblir de plus en plus.  De l'eau additionnée de grenadine ou du coca "plat" (astuce pour obtenir du coca "plat" instantanément: y ajouter une cuillère de sucre en poudre).  Je ne me souviens pas qu'on ait insisté sur le fait de boire du sucré à l'hôpital.  Je pensais que l'eau était suffisante.

Jour 5 et 6: on force Lapinet à boire du coca "plat".

Jour 7: Lapinet remanger de bon coeur, ouf!

 

Tout ça, non pas pour vous faire peur, mais pour relativiser: une opération, même à 4 ans, n'est jamais "rien du tout" et reste un traumatisme.


Maintenant, Lapinet dort bien, ne ronfle plus, ne fait plus d'apnées, dort 12 heures et se réveille tout seul et de bonne humeur.  Un rhume en 1 mois, c'est déjà mieux.  Il sait se moucher et le rhume sort plus facilement de son nez.  Côté audition, il faut attendre encore quelques semaines pour faire un test ... mais il me semble que ce n'est pas encore réglé.

 

Cependant, il m'arrive encore de me demander si on a pris une bonne décision pour ses amygdales.  Parce que c'est la partie la plus douloureuse de l'opération.  S'il n'y avait eu que la pose des drains et enlever les végétations, il aurait bu et mangé, aurait eu moins de désagrément.   Et on aurait enlevé les amygdales plus tard, si cela s'avérait nécessaire.  C'est difficilie de prendre une décision pour une autre personne ... c'est notre rôle de parent pourtant.  J'espère vraiment que je n'aurai pas à prendre de telle décision trop souvent.

07:19 Écrit par Stef dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ouf! Fini!!!

Écrit par : Bernadette | 15/01/2013

OUF!!!

Écrit par : Bernadette | 15/01/2013

Eh bien, quelle semaine intense, comme tout cela a dû te paraître long!
Contente de lire qu'il dort mieux, se réveille joyeux : c'est bon signe. Toujours difficile de prendre ce genre de décision, merci de partager.

Écrit par : LaVAche Kikou | 15/01/2013

Les commentaires sont fermés.