18/03/2013

Choucroute maison

Cela fait un petit temps que j'avais envie de tester la choucroute maison.  Cela nécessite un récipient spécial qui coûte plus de 50 euros.  Je n'avais pas envie de l'acheter pour tester.

Puis, lors des cours de vannerie, j'ai vu ce récipient chez mon professeur.  Il me l'a prêté et j'ai essayé.

 

Ce n'est vraiment pas bien compliqué.  Rassembler les ingrédients: chou blanc, gros sel, baies de genévrier, poivre et laurier.

Choucroute - ingrédients.JPG

 

Couper le chou en lamelle et déposer 10 cm de chou dans le fond du récipient.  Une poignée de sel, quelques baies de genévrier, du poivre et quelque feuilles de laurier.

Choucroute - chou.JPG


 

Recommencer cette étape jusqu'à ce que tout le chou soit dans le récipient.  Verser de l'eau jusqu'au dessus du chou.  Déposer un drap propre et des pierres pour bien tasser.  Remettre le couvercle et le fermer hermétiquement (les pots prévus à cet effet ont une petite gouttière que l'on rempli d'eau).

Choucroute - pierres.JPG

 

Attendre 1 mois avant de prendre du chou.

07:11 Écrit par Stef dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Tu m'étonnes un peu avec ton pot spécial... quoiqu'il soit très beau! Nous on l'avait fait tout simplement dans un pot en verre (les fameux pots à conserve fermés avec une ferraille) et ça avait très bien marché.
Comment faites-vous, alors, avec ce gros pot? Quand elle est faite vous la transvasez dans des pots à conserve, ou bien vous puiser dedans au fur et à mesure?

Écrit par : LaVAche Kikou | 20/03/2013

Voilà les infos que j'ai sur le papier fourni avec le pot (heu, oui, j'ai cassé le pot du prof donc j'ai dû aller lui en acheter un nouveau, pas malin...): la lactofermentation se fait dans un récipient frais (il est en grès mais si ton pot à conserve est à la cave c'est ok), à l'abri de la lumière (tu mets un drap dessus et c'est idem je suppose) et sans transfert d'air (d'où le pot qui a une "rigole spéciale" dans laquelle on verse de l'eau pour éviter à l'air de pénétrer) (mais si tu fermes avec la ferraille ça doit être pareil). Les pierres servent à bien tasser le chou (toi tu remplis jusqu'à ras bord je suppose).

Tu m'aurais bien dit que ça marchait aussi avec un pot à conserve! :-))))

On puise dedans au fur et à mesure.

Écrit par : Stef | 20/03/2013

Les commentaires sont fermés.