30/05/2014

Mère à la maison et heureuse! (Recommandé par LLL)

Troisième lecture suggérée par LLL.  L'ouvrage date de 1996 et est toujours d'actualité.

 

Ce livre est écrit un peu comme un "guide pratique" qui donne plein d'astuces et de conseils pour s'organiser en tant que maman à la maison: établir un budget, organisation des tâches ménagères, s'occuper de soi, etc....

 

 

14-05-21_1150.JPG

 

 

Quelques passages que j'ai particulièrement apprécié:

 

Si l'on peut anticiper de belles économies quand on quitte son emploi, il faut réaliser cependant que notre famille devra quand même vivre avec beaucoup moins d'argent.  Ne perdez pas de vue que des budgets amoindris exigent que l'on se serra la ceinture!  Comment?  Cela varie d'une famille à l'autre.  Pour certains, cela voudra dire vivre dans un quartier moins cossu, vendre une résidence secondaire, abandonner les virées de fin de semaine, fin des expéditions dans les restaurants étoilés.  Quand on vit en permanence à la maison, on doit soudain apprendre à éteindre les lumières inutiles, acheter des vêtements dans les magasins de seconde main, couper soi-même les cheveux de ses enfants, faire réparer sa voiture au lieu d'en acheter une neuve, etc...  Une série de petites économies qui finissent par faire une grosse différence à la fin du mois.

 

Dans le chapitre concernant "l'isolement":  Les jours où vous avez passé la moitié de votre temps à travaille comme une forcenée, quand vous vous sentez incomprise ou mal aimée, dites aux membres de votre famille ce dont vous avez réellement besoin d'entendre: "Waouw, comment arrives-tu à faire tout cela?" "Tu es la femme que j'admire le plus au monde" "Tu es la plus super des mamans" "Comment peux-tu être aussi belle après avoir passé ton temps à nettoyer?"  Les compliments que l'on sollicite ne sont peut-être pas aussi efficaces que ceux qu'on nous fait volontairement, mais c'est mieux que rien!

 

Si nous devenons esclave de notre conjoint, de nos enfants, et prenons soin de tous les amis qui frappent à notre porte, nous finirons épuisées et incapables d'être réellement utiles aux autres.  Par contre, si nous prenons du temps pour nous, la vie remplira à nouveau le vide, plus riche, plus vive encore qu'elle ne l'était auparavant.

Les commentaires sont fermés.