15/12/2014

La peau et le toucher

Dix-septième lecture suggérée par LLL.

 

Voici un livre extrêmement complet qui traite du toucher.  Pourquoi notre culture occidentale prohibe-t-elle l'usage du toucher dans les relations sociales?  Quelles sont les répercussions de cette véritable amputation sur le comportement et la personnalité des individus?  L'auteur évoque également ce que le toucher peut apporter au nouveau-né, à la relation de couple et à toute notre vie sociale.

 

Un chapitre est consacré aux bienfaits du berceau, très intéressant.

 

14-11-10_1623.JPG

 

Quelques passages qui m'ont plu:

 

Tous les jeunes mammifères se pelotonnent et se blotissent contre le corps de leur mère, de leurs compagnons ou de n'importe quel autre animal familier.Cette habitude permet de supposer que les stimulations cutanées sont pour eux un besoin biologique important.  Presque tous les animaux ament qu'on les caresse.

 

On n'apprend pas à aimer en lisant des livres.  On apprend à aimer en étant aimé.

 

Les sensations que l'enfant éprouve au contact du corps de sa mère constituent son premier mode de communication, son premier langage, son premier contact avec les autres êtres humains, l'origine du "tact humain".

 

Les commentaires sont fermés.