16/02/2015

Nos enfants sont-ils heureux à la crèche

Dix-neuvième lecture proposée par LLL.

 

Ce livre a été écrit par une dirigeante de crèche.  Elle y explique pourquoi la crèche convient bien à certains enfants ... et moins à d'autres.  Comment faire en sorte, avec les parents, que l'adaptation du bébé se fasse en douceur.  Une chouette lecture, qui rappelle également aux parents qu'ils ne doivent pas s'en remettre totalement à la crèche pour l'éducation de leurs enfants et "démissionner" de leur rôle de parents.

 

15-01-26_1920.JPG

 

Quelques passages qui m'ont plu:

 

La crèche est née d'une nécessité sociale: le travail des femmes.  Elle n'a pas été créée pour le besoin (de socialisation) des enfants mais pour celui de leurs parents.

 

Concernant les jeux: faites un tri!  Ne déversez pas trop de jouets à la fois, laissez les enfants aller jusqu'au bout de leurs possibilités d'exploration.  Un tapis d'éveil suffit, trois, c'est de la surconsommation.  Et le plus important, ce n'est pas de leur offrir un cadeau, encore faut-il que vous participiez au jeu!

 

Ce qui crée une difficulté supplémentaire à notre époque, c'est la réduction de la famille au couple.  La famille où cohabitaient plusieurs générations, grands-parents, oncles qui auraient pris le relais pour s'occuper de l'enfant n'existe plus.  Dans les civilisations plus traditionnelles où des voisines, des gens connus, peuvent remplacer les parents, la garde d'enfant ne se pose pas de cette façon si impérieuse.  Nos familles citadines doivent impérativement trouver un accueil pour leur enfant.

 

Les crèches sont devenues de merveilleux centres d'accueil et d'observation de l'enfant: rendre l'enfant unique dans un milieu collectif.  Cependant, elles ne doivent pas être considérées comme un milieu qui pallie l'absence parentale, mais comme un milieu d'appui qui remplit une fonction éducative.

Les commentaires sont fermés.