01/06/2015

L'amour scientifié

Vingtième lecture suggérée par LLL.

 

Un livre écrit par Michel Odent (LA référence en matière de naissance respectueuse).  A l'inverse de ce livre, ou de celui-ci, L'amour scientifié est difficilement accessible par une personne qui n'a pas de formation médicale (comme moi quoi).

 

Il traite de la capacité d'aimer mais surtout de ses aspects scientifiques.  Franchement, c'était trop complexe pour moi.

 

 

15-02-23_1996.JPG

 

Quelques passages qui m'ont plu:

 

L'ocytocine est l'hormone de l'amour.  Quelle que soit la facette de l'amour que l'on considère, l'ocytocine est impliquée.  Même lorsque nous partageons un repas avec d'autres convives, nous sécrétons de l'hormone de l'amour.  Partager un repas, c'est bien plus que se nourrir, c'est établir des liens avec ses compagnons.

 

La prolactine est l'hormone du maternage et les endorphines représentent notre système de récompense.  Chaque fois que nous autre, mammifères, faisons quelque chose qui est nécessaire à la survie de l'espèce, nous sommes récompensés par les sécrétions de substances proches de la morphine.  Il s'agit à la fois d'hormones du plaisir et d'hormones antidouleur.

 

Il y a de nos jours un besoin urgent de redécouvrir la raison d'être originelle de la sage-femme.  Les qualités traditionnellement requises méritent réflexion.  Les sages-femmes modernes typiques font de longues études et sont des expertes sélectionnées en fonction de connaissances hautement spécialisées; elles ont en fait peu de points communs avec celles qui étaient choisies pour la seule raison que les autres femmes de la communauté se sentaient en sécurité avec elles.  Le fait d'être une mère qui a accouché facilement représente un critère au moins aussi valable que bien d'autres pour évaluer la capacité de devenir sage-femme.

 

L'une des principales conclusions qui a émergé de notre effort de synthèse est que la capacité d'aimer est, dans une grande mesure, déterminée par des expériences précoces pendant la vie foetale et la période qui entoure la naissance.

Les commentaires sont fermés.