16/08/2013

Lustre en bois flotté

S'il y a une partie de la décoration de la maison qui me pose des soucis, ce sont les lustres.  C'est pourtant un détail, mais j'ai beaucoup de mal à les choisir.

Dans la salle à manger (terminée depuis plusieurs mois), on avait toujours un câble électrique et une ampoule.  Quand je suis allée chez un ami, j'ai trouvé dans son garage plusieurs branches de bois flotté qu'il avait ramassées dans une rivière, ainsi que des racines d'arbres.

L'idée est venue d'en faire un lustre!  Je lui ai expliqué quelle dimension il devait avoir, il a fait des petites rainures pour cacher les câbles et le transformateur, pris deux morceaux de tuyau de cuivre pour la suspension et le tour était joué!  Originial et pas cher :-)))

Lustre salle à manger.JPG

 (il faut être bon bricoleur tout de même)

07:32 Écrit par Stef dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

09/08/2013

Voltaire

Mon Jardinier avait un ancien fauteuil, un Voltaire, dont l'assise était bidouillée et le tissu pas trop à mon goût.  Une personne m'a proposé de m'aider à le re-garnir.

Le voici avant:

Voltaire avant relooking.JPG

 

Il a fallu enlever le tissu, les mousses à l'intérieur, recoller certains parties, le peindre et le plus fastidieux: le garnir.  

A l'ancienne s'il-vous-plaît!  Selon la technique utilisée au XVIII siècle, avec des sangles, des ressorts, de la toile forte, de la corde, une étamine, du crin végétal, faire des piqûres avec des aiguilles de 30 cm de long, du crin de cheval, de l'ouate, du tissu blanc et (enfin!) le "beau" tissu.  Pfff, quel boulot!  Je suis bien incapable d'en garnir un à nouveau toute seule.  Mais ça en valait la peine.

 

Le voici pendant (plein de crin végétal):

Voltaire pendant relooking - crin végétal.jpg

 

Et le voici maintenant (look un peu décalé):

Voltaire après relooking.JPG



07:14 Écrit par Stef dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/07/2013

Patine sans le vouloir

Nous avions trouvé 3 petites appliques en laiton sur une brocante. 

Applique - 1.JPG

Avec une couche de primaire


Le laiton n'allait pas avec la couleur des "nouveaux" murs.  Je décide donc de les repreindre en brun et j'applique une couche de primaire.  Ensuite, une première couche de brun et mon Jardinier me dit: "C'est chouette la patine que tu as faite sur les appliques".  

Applique - 2.JPG


Il s'agissait juste de la première couche de peinture, qui n'avait pas couvert toute la couche de primaire.  

C'est vrai que c'était pas mal, on les a vernies et gardées comme cela!

 

J'en ai placé une mais les 2 autres ne seront pas utilisées.  Quelqu'un est-il intéressé???


------------------------

Il n'en reste plus qu'une!

07:59 Écrit par Stef dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/05/2013

Savon d'Alep

Pour ne pas trop "décaper" nos peaux sèches, nous utilisons du savon d'Alep avec 40% d'huile de laurier (il est plus hydratant que le classique - à 20%).

Comme il n'avait pas de cordelette, j'ai fait un trou avec la perceuse, j'ai passé une cordelette et je l'ai suspendu au moyen d'une ventouse.  Voilà une bonne solution pour éviter qu'il ne ramolisse dans une coupelle constamment remplie d'eau avec les éclaboussures de la douche.


Avant:

Savon d'alep.JPG



Après:

Savon d'alep attaché.JPG


12/04/2013

Peindre un radiateur

Les radiateurs de la maison étaient tous abimés.  Il y avait des coups et la peinture (bien lisse) était partie à certains endroits.

Repeindre un radiateur - 1.JPG


Pas facile de peindre sur une surface aussi lisse!  Il faut donc d'abord poncer le radiateur.  Mais avec toutes les rainures, c'est fastidieux.

Un ami (MeRcI Charles!) m'a parlé du ponçage à l'eau: il faut prendre des feuilles de ponçage noires et les tremper dans l'eau.  Elles deviennent assez molles (donc épousent les formes de la surface à poncer) et comme c'est mouillé il y a beaucoup moins de poussière qui vole.  Un coup d'éponge et c'est prêt!

Poncage à l'eau.JPG


 

Il faut aussi protéger le mur et la vanne thermostatique.  Pour cela, l'enrouler de papier aluminium est une bonne solution.

Repeindre un radiateur - 2.JPG

 

Puis peindre: une couche de peinture primaire et une ou deux couches de peinture de finition.  Je peinds les rainures au moyen d'un pinceau rond et le reste avec un petit rouleau.

Repeindre un radiateur - 3.JPG


07:35 Écrit par Stef dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28/01/2013

Mortex

Pendant les vacances d'été, j'ai suivi un "stage" de 2 jours pour apprendre à utiliser cette matière.  Il s'agit en fait de béton lissé.  C'est un revêtement que l'on peut appliquer sur presque tout: de la pierre, du bois, du plâtre, du marbre, etc...  Lorsqu'il est correctement appliqué, il est étanche et très solide (c'est du béton).

L'application n'est pas très compliquée mais nécessite de respecter le dosage et la marche à suivre.

On applique une base qui durcit le support.  Puis le mortex, en deux couches, et enfin on lisse avec une ponceuse.

A la poudre contenant le "béton", on ajoute des pigments, qui seront plus ou moins visibiles sur la réalisation en fonction du nombre de "passage" de la taloche.  Plus on "ferre" (= on lisse à la taloche), plus les pigments vont ressortir.

On peut ponçer plus ou moins légèrement.  Si on ponce beaucoup, on obtient un revêtement très lisse et très brillant (les disques de ponceuse "pierre" étant honéreux, il faut y penser à l'avance).

Le mortex peut s'appliquer que le sol, les murs, les vasques, les cabines de douche, etc...

Mais heu, mon petit stage ne me permet pas cela.  Je me contenterai de rénover d'anciennes tables ainsi qu'une tablette sous un évier.

Petite table mortex.JPG

 

Ici, une table en bois que j'ai recouvert de mortex (tablette).  Je n'ai pas trop ferré et pas trop poncé non plus.  La tablette est lisse et étanche.

07:36 Écrit par Stef dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/09/2012

Chaise d'église

Sur une brocante, il y a de nombreuses années, j'ai trouvé cette chaise d'église.  Elle était en mauvais état mais on pouvait toujours s'asseoir dessus.

Chaise d'église avant relooking.JPG

Elle était placée dans le hall d'entrée.  La rénovation de celui-ci était le bon moment pour lui offrir un petit relooking!


Première étape: enlever LES tissus qui la recouvrent et la centaine de clous qui vont avec.  Puis les crins de chevaux et les ressorts.

Chaise d'église pendant relooking.JPG


Seconde étape: reboucher les gros trous avec de la pâte à bois.

Troisième étape: la peindre avec une laque noire type piano (il fallait oser!).

Dernière étape: trouver un gentil garnisseur qui accepte de me montrer comment faire pour refaire l'assise (avec des mousses et pas des ressorts car trop compliqués). 

Chaise d'église après relooking.JPG


Dans ses chutes de tissus, j'ai trouvé celui-ci avec de coeurs, pour un effet très décalé par rapport à l'utilisation initiale de la chaise.

Chaise d'église en situation.JPG

 

Je vais me tester sur le Voltaire maintenant!

07:11 Écrit par Stef dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |